• La nouvelle vague littéraire dite de banlieue

    La nouvelle vague littéraire de banlieue ? Sont-ce là les termes idoines pour nous qualifier ? Je vous avouerai que pour l"heure je savoure seulement la joie de constater que nous existons, on interrogera la pertinence des mots choisis plus tard. Il m'a été donné de rencontrer tout ces auteurs et je suis heureux de constater qu'au-delà de nos écrits nous avions beaucoup de points communs. Et peut-être bien qu'une parole collective émergera sur les sujets que nous avons tous en commun et que nous mettons en exergue dans nos livres. Alors je vous présente ces auteurs et amis :

    ♦ Karim Amellal, et son excellent Cités à comparaître , Editions Stock

    ♦ Jean Eric Boulin, avec un titre de "malade" comme pourrait le dire le héros de mon livre Supplément au roman national , Editions Stock

    ♦ Houda Rouane, et son joli Pieds-Blancs , amer et doux comme un thé à la menthe :) , Editions Philippe Rey

    ♦ Rachid Djaïdani, et son Visceral , un titre qui donne très envie, Editions du Seuil

    ♦ Faïza Guêne, et son deuxième roman Du rêve pour les oufs , Editions Hachette

    ♦ Dembo Goumane, avec Dembo story , Editions Hachette

    Et bien sûr, le mien Dit violent , Editions Gallimard

    Voilà pour les présentations, je vous en souhaite bonne lecture.

     

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    David de toulon
    Lundi 4 Décembre 2006 à 18:46
    bravo pour votre livre
    j'ai beaucoup aim�© votre livre et je vais lire ce que vous conseillez je vous souhaite bonne route David
    2
    fred
    Lundi 4 Décembre 2006 à 23:51
    LE livre
    La première fois que j'ai lu ce livre je me suis dit enfin quelqun a reussi a mettre sur papier de maniere authentique la souffrance de nombreux jeunes. oui j'ai rencontré plein de mehdi et j'ai peut etre été mehdi en quelque sorte. Je dois reconnaitre que je n'ai jamais lu un livre au plus prés de la réalité. Au detracteur de ce livre je dirais qu'il est toujours facile d'ajouter une critique à un livre qui a le merite d'aborder la question de la jeunesse de notre jeunesse de manière romancer. Enfin pour finir je voudrais remercier cet auteur qui a le merite de parler de notre jeunesse. Pour moi lecteur du dimanche je le classe entre foucault et baudelaire, un livre chaud de haine et d'amour frederic
    3
    Samedi 27 Janvier 2007 à 15:29
    déluge sur le pays!
    Toutes mes felicitations à toi Mohamed, on s'est echangé un mail sur myspace, je suis ton voisin de Saint Denis. Je voulais te feliciter pour ton boulot abattu. Rachid Djaïdani, Faiza Guène, Dembo Goumane, toi ainsi que ceux qui arriveront après, vous n'etes que la partie émergeante de l'iceberg de talents dont regorgent les quartiers. Big Up à vous, big up à toi. C'est un amoureux de littérature et un mangeur de livres qui te parle lol!! Salam. Khalid.
    4
    Delphine
    Jeudi 5 Avril 2007 à 01:33
    Merci
    Merci Monsieur Razane pour votre roman Dit Violent que j'ai lu avec beaucoup de plaisir. Votre propos est incisif et votre plume est magnifique ! J'attends de lire le prochain avec impatience.
    5
    Delphine
    Jeudi 5 Avril 2007 à 01:33
    Merci
    Merci Monsieur Razane pour votre roman Dit Violent que j\'ai lu avec beaucoup de plaisir. Votre propos est incisif et votre plume est magnifique ! J\'attends de lire le prochain avec impatience.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :