• "Apologie du casseur" de Serge Roure


    Voici un livre qui m'a proprement marqué. Alors je vous en conseille la lecture tant il pose indiscutablement les bases nécessaires pour une approche efficace de la question de la violence des jeunes des territoires oubliés de notre République. Il s'agit de : 

    "Apologie du casseur" de Serge Roure aux Editions Michalon.

     

    Présentation de l'Editeur :

    " Que se passe-t-il quand un professeur de philosophie fait un cours sur la violence à des élèves qui le soir veulent brûler des voitures ? Que se passe-t-il quand on dit à longueur de temps à des élèves de bien se tenir, de jouer le jeu de l'école républicaine en attendant des jours meilleurs, alors que leur vie est pourrie, la cité glauque, l'avenir sombre et les contrôles de police quotidiens ?

    En novembre 2005, ça explose. Si ces jeunes gens avaient manifesté gentiment avec des banderoles et des chansons sympathiques, qu'auraient-ils obtenus ? (Rien). Mais le casseur dessille. Emblème moderne du barbare, étranger à la cité, sans porte parole, sans porte-voix. Sans voix. La violence a sa légitimité comme la patience a ses limites. Et on n'échappera pas à la question que s'est posée un professeur de philosophie, en empathie avec ses élèves d'un lycée de Vitrolles. Quand la frustration est partout et que l'avenir n'est plus qu'un jeu de dupes. Que ferais-je si j'étais à leur place ?

    Serge Roure est professeur de philosophie dans un lycée de Vitrolles."

    Je vous en souhaite une lecture instructive. 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :